L’habitat inclusif pour vivre ensemble

La réglementation autour de l’accueil des personnes en situation de handicap a évolué, en particulier depuis la parution de la loi ELAN.

En 2021, le département des Pyrénées-Atlantiques a lancé un appel à projet de mise en place d’habitats inclusifs. L’Étincelle 64 s’est saisie de cette opportunité. Son projet ayant été retenu, elle s’engage dans la création d’un réseau de lieux de vie, inclusifs et participatifs sur le département des Pyrénées-Atlantiques.

Cette formule de vie en petit groupe est garante du respect de chacun.

Plus qu’un logement adapté pour personnes en situation de handicap, il s’agit d’une colocation accompagnée dans un habitat ordinaire.

L’Étincelle 64 assure la coordination de ces lieux de vie sécurisée par :

  • la proposition d’un espace en colocation pour chaque personne
  • l’aide et le soutien au partage des espaces et des temps de vie communs
  • l’offre d’activités communes
  • l’accompagnement à l’inclusion dans la vie locale.
rénovation de l'HI,

La colocation est ouverte depuis le premier trimestre 2023. À ce jour, 4 colocataires y ont élu domicile : le premier depuis décembre 2022 dans un studio à l’étage, les 3 autres à partir du mois de mars 2023 au rez-de-chaussée. Pour les personnes intéressées, n’hésitez pas à nous contacter.

Nay : un premier habitat inclusif

 

Notre premier habitat inclusif se situe sur Nay (Pyrénées-Atlantiques) au cœur d’une maison avec jardin, à 5 minutes du centre-ville, en vis-à-vis de notre première plateforme d’accompagnement et de répit.

L’Étincelle 64 a eu l’opportunité de rénover une maison où sont aménagés des espaces partagés par des personnes aidées colocataires :

  • 6 chambres en rez-de-chaussée, attenantes à une salle à manger, une cuisine et 2 salles de bains,
  • 2 studios à l’étage dont les occupants sont invités à partager les temps de vie avec ceux du rez-de-chaussée.

L’Étincelle 64 coordonne la vie au sein de ce lieu de vie conformément au projet de vie sociale partagée, élaboré conjointement par les résidents et selon les directives du département des Pyrénées-Atlantiques, financeur du projet.

Pour l’accompagnement au sein de la maison, L’Étincelle 64 a choisi comme partenaire le SIVOM Autonomie de la Plaine de Nay.

L’engagement de L’Étincelle 64

À travers d’autres projets d’habitat inclusif, nous portons l’engagement d’organiser et de faciliter pour toute personne accueillie la possibilité de :

    • produire et d’investir son choix de lieu de vie
    • pouvoir utiliser les services de proximité, les équipements et les infrastructures locales
    • rencontrer les personnes de son quartier, de sa commune
    • participer à la vie de la société

dans différents lieux du département des Pyrénées-Atlantiques.

L’Étincelle 64, gestionnaire et intermédiaire

L’Étincelle 64 est propriétaire de la maison de Nay où se situe le premier habitat inclusif.

Par la suite, elle se propose, comme association gestionnaire et intermédiaire, de louer à des bailleurs sociaux ou municipaux un lot comprenant des parties communes et des logements, qu’elle sous-louera, dans le respect des dispositions juridiques.

Financement

Chaque colocataire s’acquitte de son loyer et peut solliciter l’aide personnalisée au logement (APL), les charges communes sont partagées.

L’accompagnement des temps de vie ordinaire est dévolu à des organismes d’aide à domicile. Le financement est à la charge de chaque personne via ses deniers personnels ou une prestation de compensation du handicap (PCH), dont ils pourront mettre en commun tout ou partie.

L’Étincelle 64 se charge de la recherche des organismes prestataires et de la coordination des actions. Elle accompagne chaque locataire de manière individuelle et à travers des temps d’activités et de loisirs communs. À cet effet, l’association perçoit l’aide à la vie partagée (AVP).